Situé sur les communes de Tréveray et de Saint-Joire dans la Meuse (Région Grand Est), ce futur parc se situe à proximité (4 kms) du parc éolien de Bonnet Houdelaincourt (13,2 MW) mis en service par Terre et Lac en février 2018.

Il s’agit ici d’un parc de 13 éoliennes, de puissance unitaire de 2,2 MW soit 28,6 MW.

Initié en 2013 par notre partenaire BAE, co-développé durant quelques années, le dépôt des demandes d’autorisations administratives intervient en décembre 2016. Le projet a ensuite vécu une longue instruction ponctuée de contributions et d’avis favorables pour être enfin autorisé le 18 janvier 2019.

Le travail de préparation de chantier de ce beau projet qui rentre dans le contrat cadre avec notre client LANGA (groupe ENGIE) est en cours et la construction est donc prévue en 2020 pour une mise en service en 2021.

Quelques points notables sur ce projet :

  • 3 éoliennes en forêt communale de Tréveray où « trois foyers et une scorie interne de fond de cuve […] d’un atelier de production de fer » datant du Moyen Age (XIe et XIIe siècles) ont été révélés lors d’un diagnostic archéologique réalisé par l’INRAP début 2019;
  • Des mesures environnementales fortes : îlots de sénescence, repeuplement de foret, suivi et mesures de protection des chiroptères et des oiseaux, …
  • Une campagne de financement participatif à laquelle vous avez peut-être participé au printemps 2018   : https://enerfip.fr/placer-son-argent/investissement-eolien/meuse-aire-argonne-ornois/
  • Ce parc va produire annuellement plus de 60 gigawattheures, et couvrir la consommation électrique de 50 000 personnes hors chauffage, 20 000 tonnes de CO2 et 200 kg de déchets nucléaires évités …

 

Voir la vidéo de l’inauguration du parc éolien de Bonnet et Houdelaincourt où l’on voit notamment le point de vue des élus sur le développement de l’éolien dans la région Grand Est et notamment de Denis Stolf, le maire de Tréveray.