18 Juin 2018

Découvrez à travers cette vidéo les témoignages des riverains, des visiteurs, des entreprises partenaires et élus au sujet de ce projet inauguré lors d’une belle journée ensoleillée et venteuse !

Les 4 éoliennes VESTAS V117 de 3,3 MW (soit une puissance totale de 13,2 MW), produisent depuis février 2018 une énergie propre, verte et décarbonée. La production annuelle est d’environ 25 000 MWh soit l’équivalent de la consommation électrique de 11 000 personnes, presque 6% de la population de la Meuse (192 000 Habitants).
Par ailleurs, ce parc éolien fait l’objet d’une campagne de financement participatif lancée conjointement avec trois autres projets en cours de développement en Meuse. La participation (aujourd’hui a plus de 110 000 € récoltés dans les collectivités d’implantation) témoigne de l’adhésion des habitants à ces projets qui rapportent non seulement un revenu aux collectivités mais également aux épargnants locaux par ce biais.

Il est encore temps d’investir ! Campagne en cours sur Enerfip

08 Juin 2018

TERRE ET LAC, partenaire de LANGA depuis 5 ans, est fier du travail accompli, tant au niveau des projets éoliens menés pour le compte de LANGA que dans ce deal important et intense. TERRE ET LAC aura su mobiliser toute sa palette de compétences : AMO en développement, construction et exploitation de projets éoliens ; assistance technique en matière de M&A. TERRE ET LAC aura contribué à sa mesure à l’émergence d’un des acteurs majeurs de la scène nationale des énergies renouvelables qui intègre dorénavant le périmètre du leader français dans le solaire PV et l’éolien.

Communiqué de presse de Engie
6 juin 2018

ENGIE confirme sa position de N°1 du solaire et de l’éolien en France avec l’acquisition du groupe LANGA

ENGIE, leader de l’éolien et du solaire en France, conforte sa position sur les deux technologies par l’acquisition ce jour du Groupe LANGA1.
Fondé en 2008, le groupe LANGA, basé en Bretagne, est l’un des producteurs indépendants d’énergies renouvelables les plus dynamiques, présent à la fois dans le solaire, l’éolien, le biogaz et la biomasse. LANGA intervient sur l’ensemble de la chaîne de valeur de ses projets. Il détient un portefeuille en opération qui devrait atteindre d’ici fin 2018, une capacité installée de 215 MW dont 165 MW d’énergie solaire et 39 MW d’éolien. Le groupe développe par ailleurs1,3 GW de projets qui verront le jour à horizon 2022. Le groupe LANGA a démontré sa compétitivité lors des derniers appels d’offres solaires de la CRE2 où il est arrivé 3ième, ENGIE en prenant la première place.
Cette acquisition permettra à ENGIE, en complément de sa forte croissance organique, d’intensifier son développement dans les énergies renouvelables en France. ENGIE vise en effet le développement de près de 3 GW d’éolien et près de 2,2 GW de solaire à l’horizon 2021.

Gwenaelle Huet, Directrice Générale ENGIE France Renouvelables, a déclaré : « ENGIE et LANGA font partie des leaders français du développement solaire. L’alliance des deux Groupes et notamment les compétences spécifiques des équipes de LANGA sur les toitures et les centrales au sol, ainsi que le portefeuille global de projets en développement, fera d’ENGIE un leader incontournable sur le territoire. C’est ainsi avec une grande fierté que nous accueillerons les collaborateurs de LANGA au sein d’ENGIE ».

Gilles Lebreux, fondateur et PDG groupe LANGA, a déclaré : « La clarté et la détermination affichées au travers de la proposition d’acquisition ainsi que le projet d’entreprise porté par ENGIE ont été des facteurs clés de décision des actionnaires du groupe pour projeter LANGA dans le futur. L’équipe managériale a su au fil du temps se positionner en tant qu’acteur à part entière du développement des énergies renouvelable en France et notamment en 2017 en remportant de nombreux succès aux appels d’offre lancés par la CRE.Le partenariat avec TERRE et LAC et le soutien d’ASTRIS FINANCE, comme conseil financier, ont été majeurs dans le développement du groupe LANGA ainsi que dans l’opportunité de ce rapprochement. »
Cette acquisition fait suite aux récents regroupements des positions d’ENGIE3 au sein d’ENGIE Green France qui en a fait un acteur déterminant du marché renouvelable français.

A propos d’ENGIE
Nous sommes un groupe mondial de l’énergie et des services, qui repose sur trois métiers clés : la production d’électricité bas carbone, notamment à partir de gaz naturel et d’énergies renouvelables, les infrastructures énergétiques et les solutions clients. Portés par notre ambition de contribuer à un progrès harmonieux, nous relevons les grands défis mondiaux comme la lutte contre le réchauffement climatique, l’accès à l’énergie pour tous, ou la mobilité, et proposons à nos clients particuliers, entreprises et collectivités des solutions de production d’énergie et des services qui réconcilient intérêts individuels et enjeux collectifs.
Sobres en carbone, nos offres intégrées, performantes et durables s’appuient sur les technologies digitales. Au-delà de l’énergie, elles facilitent le développement de nouveaux usages et favorisent de nouveaux modes de vie et de travail.
Notre ambition est chaque jour portée par chacun de nos 150 000 salariés dans 70 pays. Avec nos clients et nos partenaires, ils constituent une communauté d’imaginative builders qui imaginent et construisent aujourd’hui des solutions d’avenir.
Chiffre d’affaires 2017 : 65 milliards d’euros. Coté à Paris et Bruxelles (ENGI), le Groupe est représenté dans les principaux indices financiers (CAC 40, BEL 20, Euro STOXX 50, STOXX Europe 600, MSCI Europe, Euronext 100, FTSE Eurotop 100, Euro STOXX Utilities, STOXX Europe 600 Utilities) et extra-financiers (DJSI World, DJSI Europe et Euronext Vigeo Eiris – World 120, Eurozone 120, Europe 120, France 20, CAC 40 Governance).
Pour en savoir plus

ENGIEgroup
Contact presse :
Tél. France : +33 (0)1 44 22 24 35
Courrier électronique : engiepress@engie.com
Contact relations investisseurs :
Tél. : +33 (0)1 44 22 66 29
Courrier électronique : ir@engie.com

1 moyennant la levée des conditions suspensives dès que l’acquisition sera finalisée
2 Commission de Régulation de l’Energie
3 La Compagnie du Vent, Futures Energies, Maïa Eolis, Maïa Solar, Hydro Maïa, activités de développement et O&M de SolaireDirect

05 Juin 2018

TERRE ET LAC réalise le 1er parc éolien pour son client Langa en tant que Assistant à Maîtrise d’Ouvrage. Retour en images sur un projet de plus de 10 ans dans lequel TERRE ET LAC a su coordonner tous les acteurs majeurs du projet et informer l’opinion publique pour remporter son adhésion.

Aujourd’hui le parc est majestueux, correctement intégré dans le paysage et va produire pendant 20 à 25 ans une énergie propre et décarbonée. En seulement 6 mois, la dette énergétique nécessaire à la production des éoliennes, au transport et à la construction du parc sera intégralement remboursée. Un projet vertueux et durable salué lors d’une belle inauguration !

28 Mai 2018

Terre et Lac Conseil est intervenu comme conseil opérationnel sur l’acquisition par Rive Investment et Mirova du projet « Le Douiche » à Nordex France, localisé sur les communes de Fins, Heudicourt et Sorel dans la Somme (80).

En savoir +

Terre et Lac Conseil assume par ailleurs l’assistance à maîtrise d’ouvrage lors de la construction de ce projet ambitieux de 20 turbines N117 de 3 MW chacune, pour un achèvement prévu avant la fin de l’année 2018.


Christophe Bret, gérant de Terre et Lac Conseil, a déclaré
« Nous sommes très satisfaits d’accompagner de nouveau notre client Rive Investment dans ce nouveau partenariat avec Nordex France. Nous sommes également heureux de travailler pour la première fois avec Mirova, acteur de référence dans le financement des énergies renouvelables en Europe ».

25 Mai 2018

Le 17 mai dernier, a été inauguré le parc de Bonnet et Houdelaincourt, installé dans la Meuse en un temps record, développé et construit par TERRE ET LAC CONSEIL, en partenariat local avec BAE, pour le compte de Langa en présence de :

Patrick Billas, BAE Energies, Christophe Bret, TERRE ET LAC CONSEIL, Gilles Lebreux, LANGA, Monsieur Rémy Bour, Maire de Houdelaincourt, Monsieur Philippe André, Maire de Bonnet, Monsieur Stéphane Martin, Président de la Communauté de Communes des Portes de Meuse, Monsieur Daniel Rulhand, Conseiller départemental, Madame Elisabeth Guerquin, Vice-Présidente du Conseil départemental et Conseillère départementale, Monsieur Claude Léonard, Président du Conseil Départemental, Monsieur Bertrand Pancher, Député, Madame Catherine Bertaux, suppléante du sénateur Franck Menonville.

Il faut également noter que de nombreux élus locaux des communes meusiennes de Erize-la-Brûlée, Belrain, Nicey-sur-Aire, Pierrefitte-sur-Aire, Treveray et Saint-Joire étaient également présents, afin de parfaire leur connaissance des partenaires, de leurs réalisations et des ressentis des parties prenantes sur ce premier projet meusien. En effet, trois projets situés sur le territoire de ces communes sont actuellement en instruction, pour un total de 23 éoliennes et plus de 60 MW !

A travers leurs discours, tous les élus ont manifesté leur satisfaction et leur adhésion au projet en saluant le travail des partenaires et la qualité et la rapidité des travaux.

Monsieur Bour, Maire d’Houdelaincourt témoigne :

« Pour avoir déjà eu l’expérience de la construction d’éoliennes sur la commune, j’ai pu apprécier la compétence et le sérieux des porteurs de projet. Un des points forts est le fait d’avoir un interlocuteur unique du montage de l’opération jusqu’à la mise en service du parc et au-delà. Le porteur de projet a toujours été à l’écoute et les travaux se sont déroulés efficacement et sans incident. Malgré la taille modeste de ce parc, il a mobilisé près de 6 personnes de l’entreprise Chardot TP pendant plusieurs mois. Je soutiendrai activement, pour ma part, de nouvelles constructions éoliennes, sources de dynamisme local, avec BAE, LANGA et TERRE ET LAC ! ».

De nombreux soutiens salués

Cet évènement a été l’occasion de remercier tous les élus, les divers soutiens aux projets et les riverains, et également de lancer une campagne de financement participatif pour financer de nouvelles études sur le parc de Bonnet et Houdelaincourt et des prochains parcs en cours de développement dans la Meuse : campagne en cours sur Enerfip. 40 000 € ont été collectés les premières 24h et les contributions continuent d’affluer (65 000€ en 3 jours seulement) !

Un projet de longue haleine qui produit de l’énergie verte et décarbonée

Après 5 années de développement et quelques mois de construction, le parc produit de l’électricité grâce au vent pour les 25 à 30 ans à venir. Il faudra moins d’un an à ces éoliennes pour rembourser leur dette énergétique, c’est-à-dire produire l’énergie nécessaire à leur fabrication, leur transport, leur installation et leur démantèlement.

En quelques chiffres :

• 2 communes : Bonnet et Houdelaincourt (Meuse) ;
• 4 éoliennes VESTAS V117 de 3,3 MW, soit une puissance totale de 13,2 MW ;
• Hauteur totale de 150 m en bout de pales (moyeu à 91,5 m et pales de 58,5 m) ;
• Mise en service le 11 février 2018 ;
• Production : environ 25 000 MWh/an soit l’équivalent de la consommation de 11 000 personnes. La production d’une telle quantité d’énergie à partir d’une centrale à gaz rejette environ 11 000 tonnes de CO2 dans l’atmosphère ;
• Investissement total de 19 millions d’euros, dont 3,3 millions d’euros pour les travaux d’infrastructures (voiries, plateformes, fondations, réseaux électriques, …).

12 Avr 2018

Le parc éolien de la Boixe, en cours de développement, sera situé sur la commune d’Aussac-Vadalle, dans la communauté de communes Cœur de Charente (département de la Charente), à 20 km au Nord d’Angoulême. Trois ou quatre éoliennes seraient installées pour une puissance totale comprise entre 9 et 14,4 MW.

C’est à partir de 2016 que les premières réflexions ont été menées par TERRE ET LAC CONSEIL sur le secteur d’Aussac-Vadalle. La construction et la mise en service du parc pourraient être envisagées en 2020.

Ce projet fait partie du portefeuille de projets développés dans le cadre du partenariat entre LANGA et TERRE ET LAC CONSEIL, qui a déjà conduit à la mise en service de 35 MW en 2017. Le portefeuille de projets en développement ou en instruction représente quant à lui plus de 400 MW en puissance cumulée.

Un circuit-court appliqué à l’épargne en faveur de la transition énergétique

Pour permettre aux citoyens du territoire de bénéficier des retombées économiques d’un projet vertueux et durable, une collecte pour le projet a été lancée le 5 avril 2018 sur la plateforme de financement participatif d’Enerfip, spécialisée dans la transition énergétique.

Ainsi, tous les riverains qui le souhaitent peuvent placer une partie de leur épargne, dès 10€ et sans aucun frais, dans un projet de territoire et bénéficier d’une rémunération attractive assortie d’une garantie en capital. De cette façon, la population locale peut choisir où placer son argent, tout en percevant des intérêts à un taux plus avantageux que les solutions d’épargne traditionnelles.

Des retombées économiques générées par l’exploitation du vent !

Par le biais de cette campagne de financement participatif, LANGA redistribue sur le territoire une partie des revenus générés par l’exploitation d’un bien commun, le vent, et permet une contribution collective et directe à la transition énergétique.

Informez-vous et participez-vous aussi à la collecte !

Objectif de la collecte : 100 000 euros visant à financer une partie des études en cours de réalisation sur le projet.
Déjà 48 000 € collectés en 5 jours !

12 Avr 2018

Octave et Mellyn Massebiau, Directeur Associé TERRE ET LAC CONSEIL, Délégué Régional Adjoint F.E.E Occitanie, aux côtés de Yann Arthus Bertrand

Le Plan climat énergie territorial (PCET) a été lancé en 2009 avec pour ambition l’équilibre énergétique à horizon 2030. Il a pour but de contribuer à l’atténuation du changement climatique, de développer les énergies renouvelables et de maîtriser la consommation d’énergie. Il comprend, en sus, les aspects liés à la qualité de l’air.


Une grande soirée a eu lieu pour relancer le plan et poursuivre le plan en Occitanie

Une soirée d’échanges et de tables rondes a retracé les 10 années de politique énergétique et a mis en avant les enjeux du changement climatique. Le Directeur Général du PNR des Grands Causses, Florent Tarisse a introduit la soirée où de nombreux invités ont pu s’exprimer sur le sujet : Yann Arthus Bertrand a livré un témoignage sur le changement climatique à l’échelle mondiale et a répondu aux questions diverses des personnes présentes; José Bové, député européen, et Alain Fauconnier, président du Parc ont également échangés lors des tables rondes .

14 Mar 2018

Après des années de développement, de concertation et d’instruction administrative, il a fallu moins de 12 semaines pour construire les infrastructures et installer la première éolienne. Le chantier global aura pris au total à peine 5 mois, parfaitement préparé et coordonné par Terre et Lac Conseil, malgré des conditions hivernales plutôt rudes.

Le parc est désormais en service et les éoliennes produisent une énergie verte décarbonée pour les 25 à 30 ans à venir.

Plus globalement, il n’aura fallu que trois ans entre le dépôt du dossier de demande d’autorisations administratives (PC + ICPE) et la mise en service du parc éolien. TERRE ET LAC Conseil a assuré le développement, l’assistance au financement, la préparation de chantier et la coordination de la construction de ce projet pour la société SPEBH, filiale du groupe LANGA.

Il s’agit du deuxième projet éolien mis en service en 2017 (pour 35 MW au total) dans le cadre du partenariat entre LANGA et TERRE ET LAC initié en 2013. Plusieurs dizaines d’autres projets sont prévus entre 2018 et 2023 pour une puissance cumulée de 300 à 500 MW.

En particulier, quatre autres projets sont actuellement en instruction dans les départements de la Meuse et de la Moselle, qui feront l’objet dans les prochaines semaines d’une campagne globale de financement participative à destination d’abord des riverains puis des habitants du Grand-Est.

Rappel des éléments techniques :
4 éoliennes VESTAS V117 de 3,3 MW
Hauteur du mât : 91 m
Longueur des pales : 58 m
13,2 MW de puissance installée totale
Production de 25 000 MWh/an soit l’équivalent de 8 000 ménages

Découvrez à travers cette vidéo le levage de la première éolienne du parc !


TERRE ET LAC Conseil remercie ses partenaires principaux sur cette opération :

SPEBH et LANGA, maître d’ouvrage.
Billas Avenir Energie, partenaire local.
INEO et Chardot TP, en charge de la réalisation des infrastructures.
Les élus et les habitants des communes de Bonnet et Houdelaincourt pour leur soutien.

13 Mar 2018

Il aura fallu plus de 10 ans de travail, de concertation, de négociation, de levées d’inquiétudes, de réponses à de multiples questions pour accompagner les riverains notamment sur ce projet et emporter ainsi leur adhésion. Aujourd’hui, ils contemplent ce parc dans lequel ils ont été impliqués et tous sont satisfaits des bénéfices engendrés pour leur commune et surtout de cette production d’énergie verte, durable et vertueuse pour leur environnement. Place à la parole de ces riverains dont Séverine Bourrier, Viticultrice au Château de l’Ou et Eric Bouchadel, Entrepreneur local.http://conseil.terreetlac.com/fr/el-singla-les-riverains-sexpriment-sur-le-parc-eolien-et-son-long-cheminement/

14 Fév 2018

Outre, la prouesse liée au transport des pales de 35m de long sur les routes encaissées des gorges de l’Aggly (regardez la vidéo du transport en convoi exceptionnel) il aura fallu aménager une zone jusqu’alors inaccessible et d’un relief plutôt tourmenté pour réaliser les infrastructures nécessaires au parc éolien. Le site est désormais également le terrain de jeu des randonneurs, des VTTistes et des curieux, alors même que les chasseurs sont de retour après une année de travaux qui a perturbé leurs habitudes.

La réussite de ce projet a été rendue possible par ENERCON, le constructeur des 9 éoliennes E70, qui les a également transportées et installées sur les infrastructures réalisées par LANGA et Terre et Lac.  Découvrez le témoignage Peter Schuster, Directeur France de Enercon, et de Thibaut Labonde, Ingénieur commercial France Enercon et leur ressenti sur ce projet.