04 Oct 2018

Quel parc remarquable ! Triplement remarquable !

– Par la hauteur exceptionnelle de ses éoliennes culminant à 193m en bout de pale ! A peine plus petites que la Tour Incity à Lyon qui culmine à 200 mètres de hauteur !
– Par le fait qu’il soit le premier parc installé dans ce beau département du Jura (39).
– Parce qu’une éolienne sur les six installées appartient à des investisseurs citoyens !

Le périmètre d’action de TERRE ET LAC CONSEIL sur le projet

TERRE ET LAC CONSEIL est intervenu sur le projet en apportant Assistance à Maîtrise d’Ouvrage sur le chantier notamment en représentation de la Maîtrise d’Ouvrage vis-à-vis des parties prenantes – élus, exploitants agricoles, riverains, administrations … – et en supervisant l’installation des 6 éoliennes. Ces machines ENERCON, installées sur des mâts en béton de 136m au design impressionnant, ont chacune une puissance de 3MW. Elles sont à ce jour les plus hautes de France, spécifiquement sélectionnées pour ce parc majestueux, afin d’aller chercher les vents les plus forts et les plus constants et ainsi lui apporter un rendement optimal.

Son inauguration

La mise en service est intervenue en début d’année 2018 presque 11 ans après les prémices du projet et le parc a été inauguré ce samedi 29 septembre en présence de nombreux élus, habitants et donc copropriétaires. Tous ont salué le travail des intervenants du projet, la ténacité des élus et notamment de Monsieur Dufour, Maire de Chamole pour mener à bien ce projet et contempler aujourd’hui ces éoliennes tourner au gré du vent.

Le parc va produire environ 33 millions de kWh par an, suffisamment pour alimenter les communes environnantes en électricité propre et renouvelable, car elle correspond à la consommation d’électricité hors chauffage d’environ 10 000 foyers. Une potentielle extension est déjà dans les cartons vu le succès de ce premier projet !

TERRE ET LAC CONSEIL félicite Enercon et Intervent pour la qualité du projet, et l’organisation de cette belle journée d’inauguration. TERRE ET LAC CONSEIL très fier d’avoir contribué à l’élaboration de cet édifice.

 
En savoir + : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/jura/plus-hautes-eoliennes-france-inaugurees-chamole-jura-1549826.html

17 Sep 2018

Une valorisation de la production électrique du parc novatrice
La valorisation de la production électrique du parc est novatrice puisqu’il s’agit d’un des premiers Contrats de Complément de Rémunération mis en place en décembre 2016 par le législateur. Ces contrats existent depuis 2015 pour les centrales photovoltaïques.
L’énergie sera donc vendue à un tiers qui la commercialisera (l’agrégateur), et EDF AOA ne compensera à posteriori à la société d’exploitation que la différence entre le prix de marché mensuel et le tarif 2016 (81 € / MWh). Ce nouveau mécanisme de valorisation de l’électricité incite les producteurs à prendre en compte l’existence d’un marché de l’électricité, et notamment les principaux évènements électriques en temps réel. Ceci signifie par exemple que l’électricité n’est plus rémunérée lorsque la demande électrique est très inférieure à la production sur la plaque ouest-européenne (épisodes de prix négatifs). Ou que les plages de maintenances doivent désormais être programmées très en avance afin que l’agrégateur en tienne compte dans son dispatching.

Un chantier toujours en cours
Le poste de livraison est désormais installé et sous tension, les trois premières éoliennes sont montées, et les trois autres le seront avant la fin du mois de septembre. La mise en service du parc est prévue avant la fin de l’année. A suivre donc !

11 Sep 2018

En tant que initiateur du projet et partenaire local pour le développement et la construction du parc éolien de Bonnet Houdelaincourt en Meuse, Patrick Billas revient sur ce projet de longue haleine : presque 10 ans ont été nécessaires entre les prémices du projet et son inauguration.

Un travail mené de façon professionnelle par des intervenants divers et motivés et une bonne coordination de tous par TERRE ET LAC. Retour en images :

23 Juil 2018

Cette densification de secteur éolien constituée de 4 turbines Vestas V117 de 3,3 MW (soit une puissance totale de 13,2 MW), a été en partie financée par les riverains : une façon pour eux de témoigner leur adhésion au projet, de participer à leur échelle à la transition énergétique, et de bénéficier des retombées économiques de ce projet tout en faisant un placement sûr et pérenne.

Découvrez comment fonctionne le financement participatif d’un projet à énergie renouvelable à travers l’interview de Valérie SECHET, Chargée Administrative et Relation Clients chez ENERFIP !

Bilan de cette campagne montée avec la plateforme régulée et labellisée ENERFIP (au 04 juillet 2018)
104 Eco épargnants
300 000 € Collectés entre le 15 mai et le 04 juillet 2018

12 Juil 2018

Au-delà de leur expertise pour la fabrication des turbines et leur installation, c’est tout une équipe basée en partie à Nancy, qui se relaye quotidiennement pour assurer la maintenance préventive et curative du parc. Découvrez les points clefs de cette mission :

Témoignage de Oliver Mersch, Responsable des ventes VESTAS France

« Vestas est heureux de compter parmi son portfolio français le projet de parc éolien Bonnet-Houdelaincourt, composé de 4 éoliennes de V117 – 3.3 MW, situé dans la Meuse en région Lorraine, soit un total de 13.2 MW.
La construction de ce parc s’est très bien déroulée et toutes les équipes du projet ont eu le plaisir de travailler ensemble sur ce chantier, ce qui a permis une bonne coordination du montage et de la mise en service de ce premier parc Vestas.
L’exploitation de ce parc sera assurée par les équipes Service de Vestas France dont la base de maintenance est basée dans les environs de la ville de Nancy, à Lay Saint Christophe. Cette base de maintenance est composé d’environ 30 ingénieurs, techniciens, opérationnels techniques et gère actuellement de plus de 350 MW de projet éolien en service.
Les perspectives de développement et de construction dans la région permettront de renforcer cette équipe.
Vestas encourage donc BAE, LANGA et Terre et Lac à poursuivre leurs développements et les pouvoirs publics pour faciliter les nouvelles constructions. »

06 Juil 2018

Découvrez à travers ces interviews ce que pensent les élus du territoire d’implantation du parc éolien de Bonnet et Houdelaincourt en Meuse. Un parc de 4 machines Vestas V117 de 3,3 MW (soit une puissance totale de 13,2 MW), produit depuis février 2018 une énergie propre, verte et décarbonée sous le regard satisfait des riverains et élus de la région.

Ce parc génère en effet des revenus additionnels pour les communes, du travail pour les entreprises locales le temps de la construction et au-delà avec l’exploitation et la maintenance, et un engagement fort pour la transition énergétique en cours. Tous saluent ce projet et sa rapidité d’exécution.

01 Juil 2018

Terre et Lac Conseil intervient pour son client LANGA, dans le Puy de Dôme, dans une mission d’assistance au Maitre d’Ouvrage pour le parc éolien de Sioulet Chavanon.
Le parc est composé de 6 « petites éoliennes » ENERCON E53 (800kW) pour une puissance installée de 4,8 MW, situées le long de l’A89 sur les communes de Briffons et Prondines (63).

Terre et Lac Conseil assure la supervision et la coordination de la construction du parc éolien, notamment la réalisation des infrastructures gérée en direct et assure la relation avec le territoire (élus, propriétaires, exploitants, …).
Le chantier a démarré en avril, dans une période de pluviométrie marquée. Les terrassements ont toutefois pu commencer, suivi par le génie civil. Les fondations sont en cours de réalisation !
S’en suivront les livraisons des éoliennes et leurs montages, pour une mise en service du parc prévue en fin d’année.

L’implication de Terre et Lac Conseil, le travail des élus locaux et le sérieux des équipes de travaux (INEO MPLR et LYAUDET TP) permettent au projet de bénéficier d’un accueil favorable au sein d’un territoire qui accélère sa transition énergétique.

Rappelons qu’il faudra à peine un an de fonctionnement pour effacer la dette énergétique nécessaire à réaliser ce parc et ces éoliennes.

Quelques étapes du début de chantier :


La cage d’ancrage est la base qui va recevoir le mât de l’éolienne. Elle est calée et réglée sur un béton de propreté.

Une fois la cage posée, celle-ci est liaisonnée par des aciers de structure répartis en plusieurs nappes.

Armature d’une fondation d’éolienne prête à recevoir son béton.

Après coulage et respect d’un temps de prise suffisant, l’ensemble, une fois remblayé, sera assez solide pour recevoir l’éolienne et transmettre les efforts au sol pendant plusieurs dizaine d’années.
18 Juin 2018

Découvrez à travers cette vidéo les témoignages des riverains, des visiteurs, des entreprises partenaires et élus au sujet de ce projet inauguré lors d’une belle journée ensoleillée et venteuse !

Les 4 éoliennes VESTAS V117 de 3,3 MW (soit une puissance totale de 13,2 MW), produisent depuis février 2018 une énergie propre, verte et décarbonée. La production annuelle est d’environ 25 000 MWh soit l’équivalent de la consommation électrique de 11 000 personnes, presque 6% de la population de la Meuse (192 000 Habitants).
(suite…)

08 Juin 2018

TERRE ET LAC, partenaire de LANGA depuis 5 ans, est fier du travail accompli, tant au niveau des projets éoliens menés pour le compte de LANGA que dans ce deal important et intense. TERRE ET LAC aura su mobiliser toute sa palette de compétences : AMO en développement, construction et exploitation de projets éoliens ; assistance technique en matière de M&A. TERRE ET LAC aura contribué à sa mesure à l’émergence d’un des acteurs majeurs de la scène nationale des énergies renouvelables qui intègre dorénavant le périmètre du leader français dans le solaire PV et l’éolien.
(suite…)